Les Cigales chante le fait maison à La Ciotat

J’ai rencontré Les Cigales dans leur atelier-boutique au cœur de la vieille ville de La Ciotat. Quatre cigales, quatre femmes, quatre créatrices, quatre histoires. De la mode inspirée des années 1950 aux bijoux à base de cartes mémoires, de la maîtrise de savoirs faire uniques à la liberté de créer, la vitrine des Cigales laisse à observer le travail de fourmi de leurs petites mains. Lire la suite

Tata Coco, des sacs à l’image de Marseille !

J’ai rencontré Corinne dans la boutique Marseillefaitmaison, il y a quelques mois déjà ! Ses cabas et pochettes affichent Marseille colorée, version photographiée ou brodée, les lignes de la ville se dessinent sur des sacs aux formats passe-partout mais dont on ne se passe plus !

Corinne arrive à Marseille à ses 17 ans. Aujourd’hui elle se sent Marseillaise à fond et impliquée dans le développement d’une ville qu’elle ne cesse de voir évoluer. Sa transformation, elle l’a d’ailleurs suivi dès son plus jeune âge : son père était un des architectes chargés de la réalisation du Centre Bourse.

Elle prend d’abord le temps de voir grandir ses enfants en travaillant à mi-temps dans sa première formation : l’analyse biologique. Puis son besoin d’apprendre et de créer la pousse à nouveau sur les bancs de l’école. Alors que son aîné obtient son BAC, Corinne termine sa formation en tapisserie d’ameublement!

Elle crée son atelier : Voltaire&Cie et évoluent dans un univers à l’opposé du style très moderne dans lequel elle avait été bercée chez ses parents. Elle commence à créer des coussins et des fauteuils à l’effigie de sa ville, puis apparaissent les pochettes et les cabas ! Avec ces derniers, apparaît la marque Tata Coco.

 

Un nom amusant, léger, pour une créatrice qui ne se prend pas au sérieux malgré son bagage et aime s’amuser. « Créer, c’est un peu ma cure de jouvence » sourit-elle.

Pour ses collections, elle recycle souvent des tissus de son ancien atelier de tapisserie pour en faire des pochettes et des sacs sur lesquels elle transfert ses photos de Marseille ou brode la Bonne Mère. Gris, bleu jean, turquoise, moutarde avec des doublures tantôt wax tantôt fleuries, ses créations aux formats simples et pratiques affichent une ville dont on porte fièrement les couleurs !

Retrouvez Tata Coco sur son site internet ou à Marseille chez Bag and storage, au Panier des créateurs ou encore chez Nine…

Valvess, du cuir du ballon rond à celui des sacs fait maison

marseillefaitmaison-marseille-fait-maison-valvess-sac-a-main-sac-en-cuir-cuir-sur-mesure-collections-maroquinerie-artisanal-createur-sac-pochettes-atelier-boutique-couleurs-savoir-faireJ’ai rencontré Tobi dans son atelier-boutique rue Neuve-Sainte-Catherine à Marseille. Au premier plan les sacs et pochettes attendent patiemment de compléter un look, de sublimer une silhouette, d’être le nouveau chouchou de ses dames. Derrière, les ateliers de fabrications se montrent au grand jour, les machines à coudre sont en rang et les cuirs s’étalent sur les tables de travail. Ici, de la matière brute au produit fini, il n’y a que quelques pas qui se font sous vos yeux, en couleur et fait maison ! Lire la suite

Happy Market, un heureux marché de créateurs

marseillefaitmaison-marseille-happy market- marché de créateurs-made in marseille-made in sud-créateurs-faitmaison-fait main-la carroserieJ’ai rencontré Katy, la créatrice des Happy Market à Marseille.

Ces joyeux marchés sont un monde merveilleux, un enchantement pour les yeux, un feu d’artifice de créativité. Les univers s’enchaînent avec chacun leurs histoires, leurs curiosités, leurs collections mises en scène par leurs créateurs : bijoux, mode, décoration, enfant… On les admire, on les rencontre, on les choisit, en quête de la création Fait Maison, de la pièce unique, du cadeau fait main, qui fera toute la différence. Lire la suite

Le Jardin Montgrand, terre d’accueil du Fait Maison

marseillefaitmaison-marseille-fait maison-jardin montgrand-createurs-made in france-made in marseille-artistes-artisans-incubateur-boutique-lifestore-concept store-tradition-histoire-marques française-creation-jardin-terrasse-transatsJ’ai rencontré Alice, la fondatrice du Jardin Montgrand.

La majesté du lieu avec ses hauts plafonds, ses moulures, ses fresques, impressionne sans intimider. Dès l’entrée, le charme opère et invite à découvrir l’enfilade de pièces en rez-de-jardin de cet hôtel particulier du 19è siècle de 300m2. Ces murs, témoins du temps, accueillent un jardin à la Française d’un nouveau genre où poussent de jeunes créateurs, artistes et artisans dans leurs univers particuliers : mode, design, bijoux, parfum, maroquinerie, épicerie fine, pâtisserie et gastronomie. A l’arrière de l’édifice, se cache un réel écrin de verdure pour une pause au calme en plein cœur de Marseille. Lire la suite