Tata Coco, des sacs à l’image de Marseille !

J’ai rencontré Corinne dans la boutique Marseillefaitmaison, il y a quelques mois déjà ! Ses cabas et pochettes affichent Marseille colorée, version photographiée ou brodée, les lignes de la ville se dessinent sur des sacs aux formats passe-partout mais dont on ne se passe plus !

Corinne arrive à Marseille à ses 17 ans. Aujourd’hui elle se sent Marseillaise à fond et impliquée dans le développement d’une ville qu’elle ne cesse de voir évoluer. Sa transformation, elle l’a d’ailleurs suivi dès son plus jeune âge : son père était un des architectes chargés de la réalisation du Centre Bourse.

Elle prend d’abord le temps de voir grandir ses enfants en travaillant à mi-temps dans sa première formation : l’analyse biologique. Puis son besoin d’apprendre et de créer la pousse à nouveau sur les bancs de l’école. Alors que son aîné obtient son BAC, Corinne termine sa formation en tapisserie d’ameublement!

Elle crée son atelier : Voltaire&Cie et évoluent dans un univers à l’opposé du style très moderne dans lequel elle avait été bercée chez ses parents. Elle commence à créer des coussins et des fauteuils à l’effigie de sa ville, puis apparaissent les pochettes et les cabas ! Avec ces derniers, apparaît la marque Tata Coco.

 

Un nom amusant, léger, pour une créatrice qui ne se prend pas au sérieux malgré son bagage et aime s’amuser. « Créer, c’est un peu ma cure de jouvence » sourit-elle.

Pour ses collections, elle recycle souvent des tissus de son ancien atelier de tapisserie pour en faire des pochettes et des sacs sur lesquels elle transfert ses photos de Marseille ou brode la Bonne Mère. Gris, bleu jean, turquoise, moutarde avec des doublures tantôt wax tantôt fleuries, ses créations aux formats simples et pratiques affichent une ville dont on porte fièrement les couleurs !

Retrouvez Tata Coco sur son site internet ou à Marseille chez Bag and storage, au Panier des créateurs ou encore chez Nine…

Greg&Co, le fait maison du passé au présent

J’ai rencontré Greg et Corinne dans leur atelier-boutique à deux pas du Vieux Port de Marseille. Les quelques meubles qui investissent un bout de route et de trottoir montrent le passage vers un monde où le temps s’est arrêté sur les objets et mobiliers de notre enfance. Un espace où l’on ouvre de grands yeux du sol au plafond, où les souvenirs invitent à sourire et où le passé a sa place dans le présent. Lire la suite

Marseillefaitmaison prend son pied avec Espigas

marseillefaitmaison-marseille-espigas-chaussures-espadrille-artisanal-fait-main-fait-maison-argentine-pampa-logoJ’ai rencontré Bérengère, la créatrice de la marque, dans sa maison familiale à Marseille. Sur sa table basse, un monticule d’espadrilles colorées entoure un album de voyage. Ainsi commence l’histoire d’Espigas, à la découverte d’espadrilles confortables pour parcourir la Terre, légères pour partir sans regrets, colorées car c’est comme ça que le monde est fait, solidaires pour avancer. Lire la suite

Fluxversion tire le portait version Fait Maison

marseillefaitmaison-fluxversion-photo-portrait-arty-tableau-photo retravailée-leds-enfants-logoJ’ai rencontré Frédérik Gillet, nom d’artiste Ika, dans son appartement à Marseille, naturellement transformé en galerie d’art personnelle pour ses œuvres.

A l’heure du tout numérique, photos de vacances, de familles et moments de vie sommeillent souvent dans nos Smartphones, ordinateurs et tablettes, et défilent sur des écrans de veille.marseillefaitmaison-fluxversion-photo-portrait-arty-tableau-photo retravailée-leds-enfants-famille-souvenir Les photos trouvent leur place sur de nouveaux murs, aujourd’hui virtuels. Fluxversion propose de retravailler nos portraits avec son œil d’artiste pour les faire revivre au cœur de nos maisons. Lire la suite

La Maison Borrelly, française de fil en aiguille

la maison borrelly-marseillefaitmaison-marseille-made in provence-made in france-maison de couture-prêt à porter-collection printemps-cousu mainJ’ai rencontré Nora, styliste et créatrice de La Maison Borrelly dans l’atelier de couture 13 A’tipik à Marseille.

Les couturières marseillaises s’activent derrière leurs machines, dirigées par des patrons de papier bientôt transformés en robes, jupes, pantalons ou petits hauts… Toutes les collections de La Maison Borrelly sont fabriquées à Marseille à partir de tissus et fils français. Lire la suite